Décès de Henry Pélofy

Issu d'une famille marquée par les événements de la guerre, il naquit le 24 janvier 1921 à Belcaire, et passa son enfance dans ce petit village.

Il fit ses chantiers de jeunesse à Toulouse puis déporté comme mécanicien en Allemagne. Il assurait quotidiennement une ligne entre l'Allemagne et la Silésie en Pologne. À la fin de la guerre, il réintégra son village natal pour travailler dans une usine à chaux. Quelque temps plus tard, il fit la connaissance d'une jeune fille du village, Jeanne Bayle, qu'il épousa en 1947. De cette union naquirent, en mai 1948, un garçon Jean-Pierre, et en 1953, une fille Yolande. Sa vie professionnelle comme mécanicien lui valut quelques soubresauts, notamment un accident de voiture en 1971 comme passager qui l'a conduit pour six mois en traumatologie à l'hôpital Purpan à Toulouse et quelques années plus tard un accident avec un tracteur et remorque qui laissa une dizaine de fractures comme souvenir. À partir de 1980, il fut grand-père à quatre reprises d'une fille Christelle et de trois garçons Cédric, Christophe et Pascal. En 2011, il devint pour la première fois arrière-grand-père d'une petite Louise. En septembre 2012, le destin le frappa car il perdit son épouse après soixante-cinq ans de vie commune. En avril 2013, il redevint arrière-grand-père d'un petit garçon prénommé Luka que malheureusement il n'a pu connaître car il s'est éteint ce 18 mai 2013 à l'âge de 92 ans.

LDDM 23/05/2013

Energies d'avenir

La commune de Belcaire Lauréate des trophées «Energies d’avenir»